Aire de Portes-lès-Valence – A7

Aire de Portes-lès-Valence – A7
 


Aménagement paysager cohérent

Notre proposition vise à changer les codes d’usage de la station service. Un soin particulier est apporté aux espaces extérieurs qui seront aménagés dans l’esprit des paysages locaux.

Largement végétaliser le site et ce dès l’entrée de l’aire de Portes-Lès-Valence : une « prairie fleurie », changeante au grès des saisons, propice aux pique-niques et à la détente extérieure. La distribution est mise en retrait pour favoriser l’attrait de l’aire par ce traitement très végétal.

Les essences des arbres seront locales, avec un choix de planter un certain nombre d’arbres fruitiers, des arbres de hautes tiges, afin d’assurer la protection solaire des espaces verts extérieurs. Quelques pieds de vignes seront intégrés à ce paysage dans un but pédagogique.

Bâtiment

L’aménagement intérieur du bâtiment de l’aire de service se doit de prendre en compte la diversité des modes de déplacements et l’évolution des attentes des usagers. Il s’agit d’offrir des espaces où chacun pourra se détendre, se restaurer, s’amuser, s’informer et se reposer, avec le même souci de l’accueil pour tous.

PLV-illustration-20a

La volumétrie du bâtiment de Portes-Lès-Valence est conçu autour de l’espace de Promotion de la région, faisant l’articulation entre les différentes parties du programme. Il n’y a pas de façade principale ou secondaire, il y a des façades latérales, de biais, d’autres parallèles à l’autoroute, volontairement linéaires et animées. Restauration côté prairie, boutique côté distribution : l’articulation se fait par le biais de « l’Espace Promotion de la Région » avec son large préau ombragé.

Enfin, nous avons choisi de marquer les espaces d’entrée et de circulation en les regroupant au niveau de cette articulation de « l’Espace Promotion de la Région» que nous traitons avec une écriture architecturale particulière.

PLV-illustration-16

L’aménagement proposé, à forte présence de bois, confère à l’ensemble de la station une ambiance chaleureuse et propice à la pause, comme un oasis de verdure sur le réseau autoroutier. La lumière naturelle est le deuxième élément prépondérant dans la qualité de l’espace. Le bâtiment développe aussi une démarche environnementale à travers l’emploi de matériaux renouvelables et performants sur les plans thermique, sanitaire et acoustique.